GARDE NATIONALE

CEREMONIE DE SORTIE DE LA 1ERE PROMOTION DU CENTRE GENERAL MOUSSA DIAWARA

La 1ère Promotion de couture du Centre Général Moussa Diawara porte désormais le nom de l’épouse dudit Général, Mme Diawara Zeïnabou Diawara. L’information a été donnée à l’occasion de la cérémonie de sortie le mercredi 24 mai 2017 au Camp des Gardes sis à N’tomikorobougou.

Deux-cent cinquante deux jours après son inauguration, le centre Général Moussa Diawara vient de donner jour à sa première promotion de couturiers. Au nombre de 10 dont 1 garçon, ces nouveaux couturiers ont acquis, à l’issue de six mois de formation rigoureuse, les techniques nécessaires pour une bonne coupe et couture.

Le centre Général Moussa DIAWARA a été construit et équipé par celui dont il porte le nom, son objectif est d’occuper et donner du travail aux épouses, jeunes et enfants militaires à travers l’apprentissage  de la couture, la coiffure, la teinture, la fabrication du savon et le mannequinat. Grâce à ces activités, il est d’un apport inestimable en soutien social voire économique pour la famille des militaires.

La marraine de la Promotion, Mme Diawara Zeïnabou Diawara s’est dit très émue et reconnaissante pour le choix porté sur elle. Mme Diawara  a demandé à la promotion qui porte son nom de continuer sur la voie de la persévérance et du courage afin de rendre des services de qualité. Elle a profité de l’occasion pour offrir au Centre une dizaine de machines à coudre pour une valeur d’1 million de francs CFA.

La Directrice du Service Social des Armées, le Colonel Mariétou Dembélé a, en marge de cette remise, donné une machine à coudre à Fanta Diallo, veuve du Garde Cheick Fantamady Sidibé décédé dans les évènements d’Aguel-Hoc 2012. Le Colonel Mariétou a déclaré que le Général Diawara et son épouse ont toujours apporté leur aide aux familles des militaires. Et que cette reconnaissance envers le couple Diawara, n’est que justice rendue. Elle a précisé que le centre n’est pas uniquement réservé aux proches des militaires, notant qu’à l’exception de cette première promotion toutes les adhésions au centre seront payantes. L’argent perçu sera utilisé pour la maintenance du centre afin d’assurer sa pérennité, a-t-elle martelé. La porte-parole de cette promotion, Fatoumata Bintou Dembélé a, au nom de ses camarades, remercié Mme Diawara pour son appui sans faille à leur endroit et la promotion demeure confiante à l’avenir. Les récipiendaires de la formation ont remis à la marraine 2 complets cousus pour la magnifier toute leur satisfaction. Le Chef d’Etat-major de la Garde Nationale, le Colonel Ouahoun Koné et la Présidente  de la Coordination des femmes des Camps du Mali, Mme Keïta Dado Bass ont exhorté les femmes et jeunes des camps à s’inspirer des nouveaux couturiers. Et ont adressé un grand merci au formateur, l’A/C Aziz Sidibé qui n’a ménagé ni son temps, ni ses efforts  pour la réussite de ladite formation.

La cérémonie a été marquée par le défilé des filles et garçons avec les habits cousus par les nouveaux couturiers et la prestation du chanteur Djibril Cissoko avec son morceau dédié aux tailleurs.

MDL/C Geneviève S. Diallo