Génie militaire : Des spécialistes contre l’EEI renforcés.

La cérémonie de fin de stage sur les Eléments Opérationnels de pollution et de Destruction (EOD1), s’est déroulée le jeudi 13 décembre 2018 au Centre National d’Entraînement Commando de Samanko (Bamako). Elle était présidée par le Directeur du Génie Militaire, le colonel major Boubacar Diallo.

Ils étaient au nombre de 30 stagiaires dont 21 éléments de la direction du Génie Militaire, 2 éléments de la Garde Nationale, 2 éléments de la Gendarmerie Nationale, 2 éléments de l’Armée de Terre, 1 élément de la Direction du Matériels, des Hydrocarbures et des Transports de l’Armée et 2 éléments de la Police nationale à prendre part à cette formation d’un mois.

L’objectif de cette formation était de renforcer les capacités des forces de défense et de sécurité sur les techniques d’identification, de détection, de destruction des mines, des munitions et des engins explosifs improvisés.

Le colonel Mamadou B Traoré, sous-directeur du Génie militaire a invité les éléments à donner le meilleur d’eux-mêmes. Des exercices ont eu lieu sur les connaissances apprises ainsi que des séances de tirs aux armes légères lors de la formation sanctionnée par des attestations.

1ère Cl Yacouba Traoré