Grande cérémonie aux couleurs à l’Armée de Terre Le sport vecteur de cohésion au sein de la 3ème région militaire

Le Chef d’état-major de l’armée de terre, le colonel-major Abdrahamane Baby a profité de sa tournée de prise de contact pour organiser une grande cérémonie aux couleurs à la Place d’Armes de la 3ème région militaire. Cette cérémonie a enregistré la présence de tous les régiments de Kati et Bamako. Elle a été meublée par la cérémonie aux couleurs, le sport, la récompense des meilleurs sportifs et un cocktail.

Après la montée des couleurs sous les notes de la fanfare et les intonations de l’hymne nationale par les hommes, le coup d’envoi a été donné pour le sport. Les disciplines retenues pour le sport étaient le cross, le football, le basketball, le ballon militaire, le volleyball et le footing à volonté.

Au terme de ces activités sportives, les meilleurs sportifs ont reçu chacun une tenue militaire. Des manuels sur l’histoire du Mali intitulés « notre Mali » ont été offerts aux commandants de régiments par le chef d’état-major.

Le colonel-major Baby a profité de l’occasion pour signaler que cette séance de sport vise à maintenir la cohésion entre les régiments de la 3ème région militaire. « Pour nous militaires, porteurs d’uniforme, l’une de la force est la cohésion et parfois les activités comme la pratique du sport permet de renforcer cette cohésion, c’est de ça que nous avons besoin et la participation massive nous rassure », a-t-il affirmé. Selon lui, le fait de passer dans les régions militaires pour prendre contact avec les régiments et les centres d’instruction est un devoir parce que le devoir de contrôle du chef nous conduit à aller rencontrer les subordonnés et ce qu’il a vu est très satisfaisant. Il a noté qu’il y’a encore du travail et qu’ils vont continuer à veiller à cela, des instructions ainsi que des orientations ont déjà été données et ils vont poursuivre le travail pour atteindre les objectifs qui ont été fixés par les autorités.

Pour le CEM-AT, la priorité aujourd’hui c’est d’abord le renforcement du métier des armes, il s’agit de l’instruction, la pratique du sport, la préparation opérationnelle, l’entrainement opérationnel et veiller aux intérêts matériels et moraux des hommes. Il a signalé que c’est à cela qu’ils vont s’atteler pour qu’au niveau de l’armée de terre en particulier et de l’armée malienne en général, les militaires puissent continuer à exercer leur métier conformément aux rigueurs et à la nécessité que cela exige. Il a signalé que c’est ce travail qu’il fait et qu’il va poursuivre. Il a précisé avoir expliqué aux éléments de l’armée de terre que l’heure est grave, surtout que notre pays, le Mali est dans une situation d’insécurité inédite et qu’il faut toujours apprécier la situation à l’aune de cette grave réalité.

Le colonel-major Abdrahamane Baby a souligné que cette prise de conscience est en train de se renforcer davantage puisqu’une fois qu’on prend conscience de la gravité de la chose, on s’investi mieux et l’engagement et l’abnégation dont on a besoin se fait mieux sentir. Concluant ses propos, il a promis d’œuvrer à cela. Après cette déclaration, il a invité les éléments de la troisième région militaire à partager un cocktail prévu à cet effet.

A/C N.Dakouo