Opération Maliko : Le CEM-AT auprès de sa troupe du théâtre Est

Le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre (CEM-AT), le colonel-major Félix Diallo, accompagné de son staff, vient de boucler une visite dans la 1er région militaire (Gao), sa toute première depuis son arrivée à la tête dudit département. Cette démarche de 72 heures a commencé du jeudi 12 au samedi 14 novembre 2020. L’objectif était d’une part, de prendre contact avec les éléments engagés sur le théâtre des opérations, et d’autre part de venir transmettre les mots de reconnaissance et d’encouragement des plus hautes autorités du pays aux hommes engagés. Le colonel-major Toumani Koné et celui du secteur 1, le colonel Issa Mamadou Coulibaly, l’hôte du jour s’est fait le devoir de rencontrer d’abord la troupe pour mieux s’imprégner de la réalité du moment et d’en trouver d’éventuelles améliorations.

Selon le CEM-AT, chacun a un rôle indispensable à jouer si petit soit-il pour gagner le combat. Il est grand temps qu’on se tienne droit pour que ce pays ait ce qu’il a tant mérité, a-t-il martelé. De leur cotés, les hommes ont exprimé leurs soucis notamment le manque de moyens d’aller à Bamako en cas de problèmes sociaux, manque de formation sur les nouveaux engins, le traitement sous un même pied des non lettrés avec les instruits lors des différents tests.

Le colonel-major a donné des réponses rassurantes aux différents problèmes posés. Pendant son entrevue avec les différentes notabilités politiques, coutumières, religieuses, et association des femmes, le CEM-AT a demandé l’accompagnement et l’implication de toutes les couches sociales dans la gestion de la sécurité en aidant les FAMa dans l’exécution de leur mission régalienne. Ils sont là pour vous, et aucun effort ne sera épargné pour votre sécurité a-t-il rassuré.

Le colonel-major Diallo a également rencontré les forces partenaires notamment la force Barkhane, la MINUSMA, et le contingent allemand de la MINUSMA. Au cours des échanges, il a été question de renforcement de coopération dans la lutte implacable contre les forces du mal. La rencontre avec tous ces protagonistes a été couronnée d’échanges de cadeaux. En guise de reconnaissance de sa ténacité dans le service, le sergent Adama Ag Moha a été décoré de la médaille de la défense nationale échelon bronze par la force Barkhane.