Police Nationale : Des jeunes sous-officiers ont prêté serment pour de nouvelles fonctions

Ils étaient 2120 élèves sous-officiers de Police dont 475 braves dames à prêter serment devant toute la nation. Ils ont juré d’obéir à la loi dans l’exercice de leur fonction, de servir les intérêts de l’Etat avec dignité et dévouement. Ce Contingent 2019-2020 a été admis à l’Ecole Nationale de Police Amadou Touré dit Gandhi le 23 décembre 2019. Le premier vice-président du Comité National pour le Salut du Peuple a présidé, le jeudi 17 septembre 2020, la cérémonie de sortie marquant la fin de formation de la 26ème promotion de la Police Nationale baptisée « Contrôleur général feue Célestine Dombwa».

La cérémonie qui s’est déroulée sur le terrain des sports de l’Ecole Nationale de Police a enregistré également la présence, des directeurs généraux des services de Sécurité et de Défense, du Directeur Général de la Police, Moussa Ag Infahi, des anciens directeurs généraux de la Police, des représentants du corps diplomatique et des parents des récipiendaires. Le major de la promotion est Kadiatou Samaké avec une moyenne de 17,00.

Le Directeur de l’Ecole Nationale de Police, le Commissaire Divisionnaire Seydou Diarra a témoigné sa profonde reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui ont fait le déplacement. L’engagement de nos braves collègues tombés lors des missions de sécurisation de nos concitoyens nous rappelle cette assertion d’un haut fonctionnaire de la sécurité qui dit, je cite « être policier c’est accepter l’exposition au danger ou de comprendre en d’autres termes que l’intérêt général n’est pas une vaine notion, lorsqu’en son nom on peut être conduit à exposer sa vie » dixit le directeur de l’ENP. Pour lui, cette formation a un avantage dans sa pluridisciplinarité avec un personnel féminin comme major de la promotion.

Parlant des activités pédagogiques, elles se sont déroulées en deux phases à savoir une formation commune de Base et une formation professionnelle. La première a tenu compte des exigences sécuritaires du moment, lesquels sont une priorité pour la DGPN a martelé le directeur de l’ENP. En plus des matières d’ordre général certaines plus spécifiques ont été au rendez-vous, il s’agit entre autres des droits humains, de la prévention du terrorisme, de la lutte contre la traite des personnes, de la police de proximité. S’adressant aux récipiendaires, le Commissaire Divisionnaire Diarra les a exhortés à redoubler de courage et de détermination afin d’affronter énergiquement la vie professionnelle et a ensuite remercié les formateurs pour leur professionnalisme.

Le Directeur General de la Police, l’Inspecteur Général Moussa Ag Infahi a précisé que le choix de ce parrain est pour la Police Nationale, une occasion de rendre un hommage mérité à une femme qui a marqué son passage et dédié sa vie au développement de l’institution policière.Il a enfin déclaré que le policier a plus de devoirs et d’interdictions que de droits, même si ces derniers sont reconnus et garantis par la loi fondamentale.

Le 1er vice-président du CNSP, le colonel Malick Diaw, a remercié les Forces nationales ainsi que les Forces partenaires du Mali, qui ont contribué à la bonne marche de cette formation. Au nom du président du CNSP, il a encouragé ces jeunes sous-officiers qui donneront un nouveau souffle à la Police.

Une démonstration d’arts martiaux et un défilé de l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité présentes ont mis fin à cette cérémonie.