Présentation de vœux des Chefs d’Etat-major et Directeurs de Services au MDAC

DSC_0501Les grandes directives de 2016 seront exécutées dans l’intérêt supérieur de la nation
La salle de conférence du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants a abrité le Jeudi, 31 Décembre 2015 la présentation des vœux des Chefs d’Etats-Majors et Directeurs de Services au Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly.Le Directeur du Service Social des Armées, le Colonel Mariétou Dembélé a, au nom des Chefs d’états-majors et Directeurs de Services, présenté au ministre Tiéman Hubert Coulibaly, les meilleurs vœux de l’année 2016. Elle a affirmé au ministre que la hiérarchie militaire est disposée à faire aboutir les grandes directives dans l’intérêt supérieur de la nation tout en s’efforçant à maintenir la cohésion, l’entente et la discipline qui font la force principale des armées.
Le ministre Coulibaly a déclaré que certes l’année 2015 a été difficile mais elle a été aussi positive au regard du chemin parcouru par les forces Armées et de Sécurité. Les FAMa, dira Ministre, ont joué le rôle habituel de forces pré-positionnées pour marquer la souveraineté du Mali sur l’ensemble du territoire nationalà travers la surveillance des frontières. Il est à noter qu’ellesont travaillé dans des contextes opérationnels extrêmement contraignants. Les FAMa ont été sollicitées sur plusieurs fronts et ont répondu.
Le plus grand défi en 2015 a été pour les forces armées,la conjugaison des activités opérationnelles axées sur la sécurisation du territoire et des efforts de réorganisation et de renforcement des capacités.
Parlant des activités menées par les FAMa en 2015, le Ministre a relevé que l’opération Maliba continue de mobiliser plusieurs soldats dans la partie nord et au centre-ouest du pays. Mais avec la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation, elle s’est concentrée sur la lutte contre le terrorisme. A travers cette opération, les FAMa travaillent sans relâche à la sauvegarde de l’intégrité du pays, en promouvant la paix et la cohésion.
Il a affirmé qu’en marge de l’opération Maliba, elles mènent aussi l’opération SENO dans les cercles comme Mopti, Douentza, Koro,Bankass, Tominian, lesquels font l’objet d’attaques criminelles perpétrées par la secte d’AmadounKoufa. Cette opération vise à prévenir la menace de manière à maintenir la paix et la tranquillité des populations dans ces localités.
Dans la région de Sikasso, les FAMa ont promptement agi pour tuer le germe dans l’œuf des velléités de création d’une soi-disante branche-sud du groupe terroriste An sardine.
Le ministre a précisé que le professionnalisme des FAMa s’est manifesté de la manière la plus éclatante lors des prises d’otages survenus à Sévaré à l’hôtel Byblos et à Bamako à l’hôtel Radisson Blu. Le ministre de la Défense a rendu un vibrant hommage à ces hommes et femmes qui, malgré les énormes difficultés que constituent leurs tâches quotidiennes, répondent sans hésitation, à l’appel du devoir, parfois jusqu’au sacrifice ultime.
Il a rappelé qu’en Mars 2015, pour la première fois au Mali, une Loi d’Orientation et de Programmation Militaire a été votée, afin de répondre aux besoins des armées sur le long terme et combler les déficits capacitaires des soldats.
L’effort d’équipement des FAMa a été considérable au titre de cette année. Des armes et des munitions, des moyens roulants, des hélicoptères de combat et de manœuvre, des avions de chasse et de transport sont en cours de réalisation. Plus de 11 000 casques balistiques et 6 000 gilets pare-balles ont été distribués aux éléments déployés sur le théâtre des opérations.
S’agissant du renforcement des ressources humaines, le ministre Coulibaly a souligné qu’un recrutement de 5 000 hommes par les états-majors et services est en cours.
Concernant l’amélioration des conditions de vie des hommes, plusieurs actions ont été menées en 2015 notamment l’introduction de l’indemnité compensatrice de logement, l’augmentation de15% de la pension de retraite par l’intégration des 15% de la prime de risque et l’amélioration de la grille indiciaire.
Le Ministre ajouta que la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire a défini le bon cap qu’il conviendra de maintenir et de renforcer. En 2016, l’effort portera notamment sur le parachèvement du processus de recrutement, la construction d’infrastructures, notamment celles nécessaires à l’exploitation des vecteurs aériens, à l’entrainement des forces et à l’amélioration des conditions de vie des hommes à travers la réhabilitation des casernes et la réalisation de logements sociaux.
Le ministre a réitéré ses sincères félicitations pour le travail accompli en 2015. Il a formulé ses vœux les plus sincères de voir l’année 2016 couronnée de succès, de santé dans les trois domaines d’activités majeurs qui sont la vie individuelle, familiale et collective.
Av de 1°Classe Oumar Bagayoko