Tombouctou : la 5ème région militaire fête les 60 ans commémoratifs d’indépendance du Mali

Cette fête anniversaire s’est déroulée dans l’enceinte du camp fort Cheick Sidi Bekaye, en présence des autorités administratives, communales, politiques et traditionnelles  et la population de la ville des 333 saints.

La montée des couleurs et  la remise de galons à 10 promus à titre symbolique ont  été les temps forts de la cérémonie.

Pour le représentant du gouverneur, le 22 septembre est un grand jour de rappel historique, un jour mémorable pour tous les citoyens maliens, une date qui a permis au peuple malien, la nation malienne d’accéder à l’indépendance, à  faire face à son destin et assurer son avenir. Il place cette journée sous le signe de la paix, de la cohésion sociale, de la citoyenneté car de l’indépendance à nos jours, le Mali a connu de périodes difficiles  qui interpellent tous les maliens à l’unité, à la cohésion sociale et à la lutte pour la paix.

Il a remercié, au nom du peuple malien, les partenaires (Barkhane, MINUSMA et autres forces étrangères) et forces armées maliennes pour tous les efforts consentis dans le cadre de la défense du territoire nationale, la protection des populations et de leurs biens.

Le commandant secteur,  le colonel Boubacar Niansary Sanogho place cette fête aussi sous le signe du retour de la paix et de la cohésion qui ont des millénaires forgées notre culture. Il rassure que l’armée ne ménagera aucun effort pour la défense de la population et de l’intégrité territoriale. Un défilé militaire effectué par les forces armées et de sécurité (Armée de Terre, Garde Nationale, Gendarmerie Nationale, Police nationale, protection civile, et gardiens de prison), les anciens combattants, les veuves des militaires ,les  enfants des militaires  et l’inauguration de deux bâtiments pour les militaires ont mis fin à  cette journée commémorative.

Auparavant la nuit du 22 septembre, une retraite au flambeau a été organisée par le commandement. Après huit ans d’interruption suite aux évènements de 2012, la population de Tombouctou a  renoué  avec la tradition en participant au flambeau aux cotés des militaires.  Elle a exprimé tout son soutien aux Fama et remercié les autorités pour avoir redonné le sourire à tout un peuple.