Visite du CEM adjoint de la Garde Nationale à Yanfolila

Les autorités locales pour une présence plus accrue de la garde

En marge à la sortie du contingent 2015  de la garde nationale, le chef d’état-major adjoint de la garde nationale, le colonel Nicolas Cissé a visité les locaux en construction et en rénovation dans le  centre d’instruction. Il a également visité le site du 2ème camp de la garde de Yanfolila situé à une dizaine de kilomètre de la ville, à la sortie ouest de la localité. Le colonel Cissé a aussi rendu des visites de courtoisies au préfet de Yanfolila, M. Moustapha Timité et au chef de village, M. Zoumana Sidibé.

Lors de la visite, le colonel Cissé a transmis les reconnaissances de la garde nationale aux autorités administratives. Il a rappelé que la garde et l’administration sont comme des sœurs jumelles. Elles marchent toujours ensemble. Le préfet adjoint, M. Moustapha Timité a réaffirmé sa disponibilité à coopérer davantage avec la garde qui selon lui joue pleinement sa partition dans la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Le chef de village, Zoumana Sidibé, a affirmé que la présence de la garde a beaucoup contribué à réduire les affrontements entre Maliens et Guinéens dans cette localité. La présence de la garde permet aux populations de dormir tranquillement. La localité est frontalière à la Guinée Conakry. Elle était chaque fois attaquée par des militaires guinéens. Il affirme avoir offert de gaieté de cœur le terrain de 23 hectares pour abriter le 2ème camp de la garde et le champ de tir.

Rappelons que la 32ème  compagnie d’intervention de la garde de Yanfolila a été créée en décembre 2007 pour lutter contre l’insécurité et les affrontements entre guinéens et maliens. Elle a abrité sa première formation classique en  2011 avec un effectif de près de 300 éléments. Une 2ème formation classique, CAT1, CAT2 ouvrier y a eu lieu en 2014. Le camp de la 32ème compagnie d’intervention rapide de la garde a accueilli pour la première fois dans son histoire une formation commune de base en 2016 avec un effectif de 350 recrues de 13 corps d’armées et services avec un personnel d’encadrement de 65 éléments dont 06 officiers.

Le capitaine Denem Pérou était le directeur  du centre de cette FCB. Yanfolila avait une faible capacité d’accueil, mais avec la réalisation de nouvelles infrastructures, ce centre a vu ses capacités agrandies. Comme structures nouvellement acquises on peut noter un celibatorium officiers et sous-officiers des douches extérieures et une direction.

A/C N.Dakouo