Visite du Chef d’État-Major Général des Armées du Burkina Faso au Mali

Renforcement de la coopération militaire entre les deux pays

En visite dans notre pays pour s’enquérir des conditions de ses troupes déployées dans le cadre de la MINUSMA, le chef d’Etat-major général des armées du Burkina Faso, le Général Pingrénoma Zagré a été reçu en audience le 25 février 2016 par le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly.

Cette audience qui a eu lieu dans la salle de conférence du département a enregistré la présence du chef d’Etat-major Général des armées, le Général Mahamane Touré, du Secrétaire Général du ministère de la défense, le Général Mamadou Lamine Ballo, du Chef de cabinet le Général Adama Dembélé, du Directeur de la Sécurité Militaire le colonel-major Boubacar Keita.

Au sortir de cette audience qui s’est tenue à hui-clos, le Général Pingrénoma Zagré a déclaré qu’il était dans notre pays pour visiter le contingent Burkinabè de la MINUSMA tout en rappelant qu’il était le 24 février à Diabali. Il a souligné que cette audience visait à transmettre les salutations de son ministre de la défense à son homologue malien. Selon lui, cette visite entre dans le cadre du renforcement des relations séculaires d’amitiés entre nos deux pays.

Il a signalé que son pays est entièrement disposé à apporter son soutien au Mali dans la lutte contre le terrorisme. Avant d’indiquer que les bataillons burkinabés sont déployés au Mali depuis 03 ans et le Burkina Faso est conscient des enjeux, la communauté internationale sait  les intérêts et les liens historiques qui unissent le Mali et le Burkina Faso, il a réaffirmé son soutien et celui du pays des hommes intègres à notre pays au point de vue engagement.

Le Général Zagré a souligné que l’engagement pris par nos chefs d’Etats et les relations de fraternité qui lient nos deux pays nous obligent à persévérer pour que la paix et la sécurité reviennent au Mali afin de poursuivre les efforts de développement socio-économique.

Le chef d’Etat-major Général des Armées du Mali, le Général de Division Mahamane Touré a pour sa part affirmé que cette visite est normale et s’inscrit dans le cadre de la consolidation des relations militaires entre nos deux pays. Il a noté que le ministre a encouragé les deux pays pour un partage des ressources et moyens surtout que nos pays collaborent dans le cadre de la CEDEAO et du G5 Sahel.

Il a déclaré que l’attaque terroriste qui s’est déroulée au Burkina Faso est similaire à celle du Radisson Blu de Bamako avec le même mode opératoire et les mêmes revendications. Ce qui veut dire que nous sommes face aux mêmes menaces. « Il nous appartient de nous retrouver le plus souvent afin d’échanger, voir ensemble quelles sont les actions que nous pouvons mener conjointement, les directives que nous avons tracées afin de conforter les citoyens dans leur quotidien » a-t-il souligné.Selon lui, il faut que nos deux pays se retrouvent le plus souvent pour discuter des voies et moyens visant à garantir la sécurité des citoyens. En guise de conclusion le CEMGA a  déclaré que cette visite s’inscrit dans l’ordre normal des relations de bon voisinage qui unissent les deux pays et que nos pays doivent collaborer pour la paix et la sécurité.

A/C.N.Dakouo